icone-sante

icone-sante Nos conseils Assurance Santé

Accueil/Nos conseils/Nos conseils Assurance Santé

Remboursement des substituts pour le sevrage tabagique : quelle prise en charge pour arrêter de fumer ?

Par IKIle 02/01/2024
3 minutes de lecture
ParticuliersInfos pratiquesFamilleSantéIndemnitésConseilsVie quotidienneDéfinitionRemboursementAdministratif
est-ce-que-les-substituts-pour-arreter-de-fumer-sont-rembourses

Quitter de fumer est l'un des réflexes les plus sains que l'on puisse adopter, et pourtant, c'est l'une des choses les plus difficiles à faire. Mais ne désespérez pas, car il existe des méthodes pour vous aider à arrêter de fumer et à rester non-fumeur.

L'une des méthodes les plus populaires pour arrêter de fumer est le remboursement des substituts nicotiniques (RSN). Les RSN sont des produits qui contiennent de la nicotine, comme les patchs, les gommes à mâcher, les inhalateurs et les sprays. Alors, est-ce que les substituts pour arrêter de fumer sont remboursés par la Sécurité sociale ou par mutuelle santé ?

Quelles sont les substituts nicotiniques ?

Le tabagisme, reconnu comme une cause majeure de maladies, incite de nombreux fumeurs à envisager sérieusement l'arrêt. Parmi les méthodes populaires de sevrage tabagique, les substituts nicotiniques occupent une place de choix. Ces produits, tels que les Nicopatchlib et les Nicorette, offrent différentes formes de prise en charge, de la gomme à mâcher aux inhalateurs, avec des saveurs telles que menthe pour rendre le traitement plus agréable.

L'un des aspects cruciaux de l'utilisation de substituts nicotiniques est leur remboursement, souvent lié à l'assurance santé. Les fumeurs envisageant sérieusement l'arrêt du tabac peuvent ainsi bénéficier d'un forfait de remboursement, contribuant à rendre ces produits plus accessibles financièrement.

Le prix des substituts nicotiniques peut être un facteur déterminant dans le choix du traitement de sevrage. Cependant, avec des options remboursables par certaines assurances, le fardeau financier peut être considérablement allégé.

Les substituts nicotiniques, tels que Nicopatchlib et Nicorette, offrent des options variées pour le sevrage tabagique, avec des saveurs agréables comme la menthe. Leur prix peut être pris en charge par des forfaits de remboursement liés à l'assurance santé, facilitant ainsi l'accès à ces aides précieuses pour ceux qui cherchent à dire adieu au tabac.

Est-ce que les substituts pour arrêter de fumer sont remboursés ?

Les substituts nicotiniques sont des médicaments à base de nicotine utilisés pour soulager les symptômes liés au manque quand on arrête de fumer. Certains assureurs proposent des remboursements partiels, voire intégraux, des produits de substitution nicotinique pour aider les fumeurs à arrêter définitivement. Il est donc important de se renseigner sur les assurances santé qui proposent ce type de prise en charge.

Selon la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 (article 134), pour bénéficier d’une prise en charge de votre traitement vous devez avoir une prescription de traitements nicotiniques de substitution fournie de la part d’un spécialiste comme :

  • Un médecin ;

  • Un médecin du travail ;

  • Un chirurgien-dentiste ;

  • Un infirmier ;

  • Un masseur-kinésithérapeute ;

  • Une sage-femme.

Quel remboursement pour les substituts nicotiniques ?

L'Assurance Maladie propose un remboursement qui allie jusqu’à 65% pour tous les substituts nicotiniques et ce, sans aucune avance de frais et ce depuis le 1er janvier 2019. Le reste peut être pris en charge par votre mutuelle.

Si vous êtes en Affection de Longue Durée (ALD), vous pouvez désormais être remboursé jusqu’à 100%. De plus, Les pharmacies aussi peuvent aussi pratiquer le tiers-payant pour les médicaments inscrits sur la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux.

Il est strictement obligatoire d’apporter une prescription médicale pour pouvoir être éligible au remboursement. Il faut également prendre en compte l’âge à partir duquel ces traitements peuvent être prescrits.

Quels produits sont remboursés ?

Si vous êtes un fumeur et que vous essayez de vous débarrasser de votre dépendance à la nicotine, les substituts nicotiniques pourraient être la solution à votre problème. Les substituts nicotiniques sont des produits qui contiennent de la nicotine, mais sont moins nocifs que la cigarette.

Il existe plusieurs types de produits de substitution nicotinique pour vous aider à arrêter de fumer et sous plusieurs formes :

  • Patchs pour lesquels la nicotine se libère progressivement ;

  • Formes orales (gommes, pastilles, comprimés à sucer, inhaleurs, sprays buccaux, etc.) pour lesquelles la nicotine est libérée rapidement.

  • Certains produits sont plus adaptés à certaines personnes que d’autres et il est donc important de bien choisir le produit qui convient le mieux à votre mode de vie.

Plusieurs professionnels de santé sont habilités à vous fournir une ordonnance pour l’utilisation de ces traitements médicamenteux. Depuis la loi du 26 janvier 2016, relative à la modernisation du système de santé, la liste de ces professionnels a été complétée.

Les substituts pour arrêter de fumer représentent une aide non négligeable pour les personnes qui souhaitent se débarrasser de cette mauvaise habitude.

Ces médicaments ont une efficacité prouvée et sont remboursés par l’assurance maladie. Cependant, leurs tarifs restent assez élevés et peuvent être un frein pour certains fumeurs. Malgré cela, leur utilisation reste préférable aux patchs nicotiniques ou gommes à mâcher.


Il est important de noter qu'opter pour un sevrage tabagique ne se limite pas seulement à l'utilisation de substituts nicotiniques. Consulter un psychologue peut être une étape préférable pour comprendre et traiter les aspects psychologiques de la dépendance au tabac. Il est encourageant de savoir que les consultations de psychologues peuvent être remboursées, offrant ainsi un soutien financier précieux pour ceux qui cherchent une approche plus holistique pour arrêter de fumer.

Conclusion

Les substituts pour arrêter de fumer sont une bonne option pour ceux qui souhaitent se débarrasser de leur dépendance à la nicotine. Bien que leurs tarifs soient élevés, leur efficacité et leur remboursement par l'assurance maladie font d'eux une option intéressante. En complément, suivre des conseils pour arrêter de fumer peut renforcer cette démarche, que ce soit en adoptant des habitudes alternatives, en pratiquant des activités relaxantes ou en recherchant un soutien social. L'association de substituts nicotiniques, de remboursement par l'assurance maladie et de conseils pratiques constitue une approche holistique pour maximiser les chances de succès dans la quête d'un mode de vie sans tabac.