icon-deces

icon-deces Nos conseils Assurance décès

Accueil/Nos conseils/Nos conseils Assurance décès

Assurance décès sans questionnaire médical : est-ce possible ?

Par IKIle 03/02/2023
4 minutes de lecture
AdministratifDécèsInfos pratiques
iki-assurances-est-il-possible-de-souscrire-une-assurance-deces-sans-questionnaire-medical

En France, l'assurance décès est un marché en croissance, avec de nombreuses compagnies d'assurance proposant des contrats de prévoyance décès pour les particuliers et les entreprises. Comment se passe la souscription à une assurance décès ? Quelle sont les informations à fournir et qui peut en bénéficier ? Nous faisons le point dans cet article.

Pourquoi souscrire à une assurance décès ?

Les contrats d'assurance décès sont souscrits pour couvrir les besoins financiers des proches en cas de décès, financer les frais funéraires ou les deux à la fois. Les personnes qui souhaitent souscrire une assurance décès remplissent un questionnaire de santé.

Quelles sont les informations à déclarer dans le questionnaire de santé ?

Les informations dans le questionnaire de santé peuvent varier, mais en général, il inclut les demandes suivantes :

  • Historique médical personnel et familial : informations sur les maladies ou les conditions médicales que vous avez actuellement ou avez eu dans le passé, ainsi que des informations sur les maladies ou les conditions médicales de vos proches.

  • Traitements médicaux : informations sur les médicaments que vous prenez actuellement, ainsi que des informations sur les traitements médicaux que vous avez reçus dans le passé.

  • Habitudes de vie : informations sur votre régime alimentaire, votre consommation d'alcool, de tabac ou de drogues, ainsi que sur votre activité physique.

  • Informations professionnelles : informations sur votre emploi actuel ou passé, ainsi que sur les risques professionnels auxquels vous êtes exposé.

Ces informations sont utilisées pour évaluer les risques et fixer le tarif de la police d’assurance.

Souscrire une assurance décès sans questionnaire médical : est-ce possible ?

Le questionnaire, souvent demandé, n’est pas obligatoire. Mais sans questionnaire médical, l’assureur n’a aucune indication sur l’état de santé du demandeur, une surprime est ainsi appliquée par certaines compagnies car les risques sont plus élevés. La cotisation supportée par l’assuré est plus importante et cela peut devenir très cher. 

Quelle est la différence entre une assurance décès et une assurance obsèques ?

Une assurance décès verse un capital ou une rente à des bénéficiaires désignés en cas de décès de l'assuré. La somme versée peut être utilisée pour couvrir les frais funéraires, les dettes, les coûts de vie quotidienne, ou tout autre besoin financier des bénéficiaires.

Une assurance obsèques permet de prévoir et de financer les dépenses liées aux funérailles. Les sommes versées sont utilisées pour couvrir les coûts des obsèques, comme les frais de pompes funèbres, les coûts de la mise en bière, les coûts de la pierre tombale, etc.

Ces deux types d'assurance ne sont pas les mêmes et ont des objectifs différents, mais elles peuvent être combinées pour couvrir à la fois les frais funéraires et les besoins financiers des bénéficiaires.

Qui peut bénéficier d'une assurance décès ?

En général, toute personne capable de contracter une assurance peut bénéficier d'une assurance décès. Elle doit être majeure, avoir la capacité juridique de signer un contrat et ne pas être sous tutelle ou curatelle.

Avec le contrat Prévoyance Décès proposé par IKI, vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse et d’un capital garanti en cas de décès ou de perte d’autonomie par accident. Notre Prévoyance Décès ne vous impose pas de questionnaire de santé ni de visite médicale à passer.

N’hésitez pas à consulter la fiche solution Prévoyance Décès pour plus d’informations sur notre offre.