icon-hospitalisation

icon-hospitalisation Nos conseils Prévoyance santé

Accueil/Nos conseils/Nos conseils Prévoyance santé

Différences entre hôpital public et hôpital privé : comprendre vos options de soins

Par IKIle 02/12/2022
3 minutes de lecture
HospitalisationInfos pratiquesParticuliers
difference-hopital-public-hopital-prive-clinique

Les hôpitaux publics et les hôpitaux privés sont des établissements de soins de santé. Il n’y a pas de différence en termes de fonctionnement entre ces deux centres hospitaliers. En effet, les soins proposés sont quasiment similaires : ils permettent de consulter ou d’être suivi par un spécialiste, de subir des opérations chirurgicales, d’être suivi pour une grossesse, etc. 

Cependant, il existe une différence majeure : les dépassements d’honoraire sont ce qui reste à la charge du patient après la prise en charge par la Sécurité Sociale et son assurance santé

Les missions exercées par un hôpital public et par un hôpital privé

La différence fondamentale entre un hôpital public et un hôpital privé réside dans le mode de fonctionnement. En effet, un hôpital public est un établissement de santé piloté par l’Etat. Les employés sont donc des fonctionnaires de l’Etat français. En revanche, au sein des hôpitaux privés, ce sont des salariés exerçant une profession libérale et qui sont employés par la clinique.

Leur travail et leurs tâches sont donc identiques, qu’ils soient médecins, infirmiers, secrétaire, etc., mais c’est au niveau de la provenance de leur salaire que la différence se situe. En gérant les hôpitaux publics, l’État assure ainsi leur pérennité. Leur budget de fonctionnement est attribué tous les ans pour permettre à l’établissement d’accomplir ses missions.

Les hôpitaux privés ou bien clinique, sont des établissements de soin à but lucratif, ils ont le fonctionnement d’une entreprise. Si son activité n’est pas florissante, il n’aura pas suffisamment de fonds pour continuer à ouvrir ses portes.

Cependant, la différence de gestion n’influe en rien dans les réglementations, la qualité des soins administrés, le suivi de chaque patient, qu’il s’agisse d’un hopital public ou privé. Toutefois, ce ne sera que dans un hôpital public que la formation, la recherche, les greffes et les opérations chirurgicales de pointe sont possibles. Si des complications se produisent dans une clinique, les hôpitaux publics restent les plus sûrs dans les cas particulièrement difficiles.

Il existe des examens ou des analyses spécifiques qui ne peuvent être réalisées que dans un hôpital public. Il est le seul, par exemple, à être doté d’une unité neurovasculaire, de services d’hypertension artérielle, d’hématologie, etc. Les médecins spécialisés dans ces différents domaines ne sont par ailleurs disponibles que dans un établissement de soin public.

Cependant, il est à noter que les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste exerçant dans un hôpital public peuvent être très longs. Il est alors préférable de se tourner vers un hôpital privé si vous ne pouvez pas attendre.

Les horaires des urgences

Afin de recevoir des soins d’urgence médicale, vous devez vous rendre au sein d’un établissement ayant un service d’urgence. Ce service est ouvert 24/24h et 7/7 jours. Le personnel médical pourra vous venir en aide et vous soigner à toute heure. Cependant, il faut être vigilant avant de vous y rendre à bien vérifier si l’établissement a un service d’urgence ouvert. En effet, tous les hôpitaux publics et toutes les cliniques privées ne détiennent pas d’urgence.  

Quel impact sur les remboursements ?

Qu’il s’agisse d’un hôpital privé ou public, ce sera toujours le tarif Conventionné qui servira de base pour la Sécurité sociale et pour la mutuelle santé. Le niveau de remboursement sera le même que vous décidiez d’aller dans un centre de soins public ou privé.

Cependant, il arrive que les tarifs soient plus élevés dans un établissement privé. Vous serez donc remboursé de la même manière et du même montant mais vous aurez un reste à charge plus important.

Les suppléments hôteliers sont souvent à l’origine des dépassements d’honoraires qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Pour pouvoir être remboursé de ces frais supplémentaires, il faudra souscrire à une mutuelle santé ou une complémentaire santé. En fonction des garanties qui figurent sur le contrat, la complémentaire santé peut couvrir les frais d’hospitalisation.

Un des avantages des cliniques privées conventionnées est le fait qu’elles peuvent jouir du tiers payant. Les patients n’auront donc pas à avancer les frais médicaux. Mais s’ils n’ont pas souscrit à une complémentaire santé, ils devront s’acquitter des dépassements d’honoraires.

Les patients peuvent avoir une préférence pour les hôpitaux privés, car ils souhaitent plus de confort, ils sont plus accessibles géographiquement et leur structure est plus humaine.


Il est à noter qu’en souscrivant à une assurance hospitalisation sans mutuelle, le patient s'expose à des frais importants, ce qui souligne l'importance d'une couverture complémentaire pour garantir une tranquillité d'esprit financière pendant les périodes d'hospitalisation.

Pour ce faire, en ayant une bonne mutuelle, le patient peut donc choisir entre une clinique ou un hôpital pour se soigner.

Hôpital public ou hôpital privé : les nuances cruciales, guidées par l'assurance hospitalisation

Dans le choix entre un hôpital public et un hôpital privé, la dimension de l'Assurance Hospitalisation prend une importance significative. Cette assurance offre une couverture essentielle, tant dans le secteur public que privé, assurant une tranquillité d'esprit financière face aux éventualités médicales.

Dans un hôpital public, l'Assurance Hospitalisation peut compléter les services offerts, couvrant les frais supplémentaires, les chambres privées, ou d'autres coûts non pris en charge par la sécurité sociale.

Dans un contexte privé, l'Assurance Hospitalisation offre une flexibilité accrue, permettant aux patients de choisir des options personnalisées, telles que des médecins spécifiques, des chambres privées de luxe, ou des soins spécialisés.

En comprenant les nuances entre les deux et en considérant l'impact de l'Assurance Hospitalisation, vous pouvez prendre des décisions éclairées pour votre bien-être médical et financier.

Conclusion

En conclusion, la décision entre un hôpital public et un hôpital privé est complexe et doit prendre en compte divers facteurs, dont l'Assurance Hospitalisation. Cette assurance joue un rôle crucial dans la garantie d'une prise en charge médicale optimale, qu'il s'agisse d'établissements publics ou privés. En comprenant ces éléments, vous pouvez prendre des décisions informées pour votre santé tout en optimisant le remboursement des mutuelles.