icon-hospitalisation

icon-hospitalisation Nos conseils Prévoyance santé

Accueil/Nos conseils/Nos conseils Prévoyance santé

Quelles étapes à suivre pour obtenir une aide à domicile après hospitalisation ?

Par IKIle 12/12/2022
4 minutes de lecture
AutonomieConseilsSénior
obtenir-aide-domicile-apres-hospitalisation

Après une hospitalisation, les personnes âgées ne sont pas toujours autonomes. À leur retour à domicile, elles ont besoin d’un accompagnement afin de favoriser leur rétablissement. C’est dans ce cadre que l’aide au retour à domicile après hospitalisation entre en jeu. Il s’agit d’une aide financière que les personnes de plus de 55 ans peuvent bénéficier après leur séjour dans un établissement de santé.  

Quelles conditions pour en bénéficier ?

Bien que la sortie d’un parent de l’hôpital soit une bonne nouvelle, vous devez prévoir plusieurs choses afin de bien l’accueillir. En effet, cela demande des aides humaines et des aides financières. Une personne âgée qui n’est pas au meilleur de sa forme a besoin d’un accompagnement, d’une personne qui prend soin d’elle tout au long de la journée, et même pendant la nuit. Heureusement, vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile quand vous remplissez ces conditions : 

  • La personne malade sortie de l’hôpital est âgée de plus de 65 ans. Cet âge est de 60 ans quand la personne est reconnue inapte au travail.  

  • La personne en convalescence n’est pas apte à accomplir les tâches ménagères. 

  • Le malade n’a pas bénéficié de l’allocation personnalisée de l’autonomie (APA) et ne peut pas en bénéficier.  

  • Le revenu mensuel ne dépasse pas 916.78€ par mois et n’excède pas 1 432.31€ pour un couple. Le revenu est une condition pour l’obtention de l’aide à domicile. 

 

Vous ne pouvez pas cumuler cette aide avec la PCH, l’APA, la Prestation Spécifique dépendance PSD ou l’allocation Compensatrice pour Tierce Personne ACTP. Cette dernière touche surtout les personnes classées du GIR 1 à 4. Pour demander une aide, vous pouvez vous rapprocher de la Mairie de votre commune et de son centre communal d’action sociale. Il est également possible de se rapprocher de sa caisse de retraite.  

Combien de temps peut-on bénéficier de l’aide à domicile ?

Vos besoins déterminent la durée de l’aide à domicile. Cela dépend aussi de l’organisme qui verse l’aide financière. Quand l’aide est offerte par le Département, elle n’excède pas 30 heures par mois pour une personne seule et 48 heures par mois pour un couple, quand les deux personnes remplissent les critères d’éligibilité. La prise en charge proposée par la caisse retraite est très variable. Ainsi, vous devez contacter votre caisse retraite pour connaître la durée qu’elle propose. 

Qui attribuent les aides financières ?

Il y a plusieurs organismes qui peuvent octroyer cette aide financière. 

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie 

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie propose une aide à domicile pour les personnes qui remplissent certaines conditions. La prévoyance offre une aide-ménagère à domicile à raison de huit heures par semaine dans la limite de trois mois. Une demande de renouvellement peut être effectuée dans le cas d’une maladie longue durée.  

Le département ou la caisse de retraite 

Dans le cas où vous sollicitez les services d’une personne afin de vous aider chez vous, le Département ou la caisse de retraite peut vous verser un capital pour financer les services de la personne. Cette prise en charge n’est pas forcément totale. Dans ce cas, vous devez compléter le financement. Quand la personne qui vous aide est habilitée, l’aide financière peut lui être directement versée.  

Quelles sont les différentes aides à domicile ?

Il existe différentes aides pour les seniors hospitalisés. Il est possible de faire une demande avant l’hospitalisation.  

L’APA ou allocation personnalisée d’autonomie 

Avant même votre hospitalisation, vous pouvez faire une demande pour l’APA. Il est aussi possible de faire cette demande, avant la sortie de l’hôpital quand le personnel médical annonce son cas. Si votre proche remplit les critères, alors il bénéficie d’un forfait d’urgence. L’APA est une aide financière ponctuelle pour réaménager le domicile de la personne afin de l’adapter à son état de santé. Elle peut aussi servir au financement pour les aides techniques.  

L’aide sociale du département 

Il arrive que votre proche ne remplisse pas les conditions pour bénéficier de l’APA. Dans ce cas, sollicitez l’aide-ménagère auprès de son département de résidence. La demande d’aide est à réaliser auprès du service social de la mairie ou du centre communal d’action sociale. Il est possible de bénéficier de cette aide quand le revenu de votre proche est inférieur à 916.79 € par mois. Le département verse l’aide à la société qui se charge d’envoyer la personne qui vous aide chez vous. 

L’aide au retour à domicile après hospitalisation ou ARDH 

Cette aide concerne les retraités du régime général ainsi que ceux qui œuvrent dans le secteur de l’agriculture. Elle est alors octroyée par la Mutualité Sociale Agricole ou par l’Assurance Retraite. Cela peut couvrir jusqu’à 70 % du montant de prestation de services. Cette aide est liée à l’autonomie, car elle couvre en partie le repassage, la livraison des courses, le portage de repas et le ménage. C’est l’hôpital qui se charge directement de faire la demande de l’ARDH avant la sortie de l’hôpital. À contrario, la famille peut faire la demande dans un délai de 48 heures suivant la sortie d’hôpital. Elle est adressée à la CARSAT. Il faut remplir un formulaire spécifique. 

Les aides de la mutuelle 

Quand votre proche a souscrit à une assurance, il est possible d’obtenir une aide à domicile après une hospitalisation. Des garanties d’assistances peuvent être proposées, en fonction du type de contrat auquel votre proche a souscrit auprès de la mutuelle prévoyance. Certaines prestations d’aide à domicile comme l’aide aux ménages, aux courses ou encore les soins de bien-être peuvent être pris en charge.